21/09/2017

CONGRES EXTRAORDINAIRE DU PCF :
UN QUESTIONNAIRE A LA DISPOSITION DES COMMUNISTES


Le document de consultation proposé aujourd'hui est une première étape pour une préparation réellement nouvelle du congrès. Cette consultation va permettre de lister les questions que le Congrès devra prioritairement traiter. Cette démarche démocratique est ouverte jusqu’au 18 novembre et les résultats de la consultation seront versés aux débats de la réunion nationale des animateurs de sections.
- On peut télécharger le questionnaire : clic
- On peut aussi le remplir par internet : clic

07/09/2017

30/06/2017

COMMUNIQUE DES PARLEMENTAIRES COMMUNISTES : NOUS N'IRONS PAS A VERSAILLES TENIR CONGRES


Le Président de la République a décidé, dans une urgence savamment organisée, de convoquer le Parlement en Congrès ce lundi 3 juillet pour nous abreuver de son discours. Ce sera sans nous, députés communistes et sénateurs du groupe communiste républicain et citoyen.

Nous n’irons pas à Versailles adouber le monarque présidentiel. Nous n’irons pas à Versailles pour valider le court-circuit du travail de l’Assemblée, à la veille du discours de politique générale du Premier ministre et du vote de confiance au gouvernement - ou de défiance ? - qui doit s’ensuivre. Ce n’est pas respectueux de l’Assemblée nouvellement élue et un mauvais présage sur le rôle dévolu aux députés et au sénateurs dans cette législature qui s’ouvre. Il y a une volonté de soumettre le Parlement que nous n’acceptons pas. On le mesure déjà avec la volonté du recours aux ordonnances et le projet de loi d’habilitation en préparation.

Avec ce type de fonctionnement, ce n’est pas la République qui est en marche, mais le Parlement qui est mis au pas, au mépris du fonctionnement des institutions et de l’équilibre des pouvoirs.

- Le PCF appelle à un rassemblement : “Contre le coup de force du roi #Macron, le Tiers état manifestera à #Versailles Lundi 3 juillet à 14 h (devant la mairie).”

29/06/2017

TRUMP AU 14 JUILLET : LA RÉPUBLIQUE MARCHANDE D'ARMES


Quelques jours après le Conseil européen consacré à la Défense et l'annonce d'Edouard Philippe de la décision de monter le budget de la Défense à 2% du PIB, en conformité avec les directives de l'OTAN et l'injonction du président américain, le chef de l'Etat a confirmé la présence aux prochaines célébrations du 14 juillet de Donald Trump, au prétexte du centième anniversaire de l'entrée des Etats-Unis dans la Première Guerre mondiale.

- Le président français et son gouvernement sont bien décidés à renforcer les positions de la France au sien de l'OTAN et à consolider leurs relations avec l'administration Trump dont les premiers pas sur la scène internationale ont de quoi inquiéter sérieusement. Qu'il s'agisse de l'escalade militaire en Asie avec la Corée du Nord, du bombardement unilatéral de la Syrie il y a quelques semaines, ou de la position du président US dans le bras-de-fer engagé par l'Arabie saoudite et ses vassaux contre le Qatar... tout dans les derniers agissements ou déclarations de Donald Trump indique que sa politique va contribuer à l'insécurité internationale en activant le surarmement et les interventions étrangères.

- Emmanuel Macron prétend vouloir donner un avenir au projet européen en alignant toujours plus l'UE et ses membres sur l'OTAN, alors qu'il creuse la tombe de l'idée européenne fondée sur l'aspiration à la paix, et déjà largement altérée. En invitant Donald Trump, le 14 juillet, Emmanuel Macron finit de transformer notre fête nationale en fête des nationalistes et des marchands d'armes, il trahit le sens de ces célébrations officielles et populaires.

- Le PCF sera de toutes les initiatives pacifistes pour refuser la présence de Donald Trump, exiger la sortie de la France du commandement intégré et de l'alliance atlantiste, et pour la dissolution de l'OTAN afin de la remplacer par des cadres communs régionaux sous égide de l'ONU pour la coopération et la sécurité collective permettant de prévenir et résoudre les conflits en stoppant la course au surarmement et en travaillant au développement humain, social, économique et écologique.