25/12/2013

MUNICIPALES : LA GAUCHE REUNIE DES LE PREMIER TOUR

Le 19 décembre, les formations de la gauche romillonne ont officiellement annoncé qu'ils présenteront une liste commune aux élections de mars prochain pour battre la droite.
Texte intégral de la déclaration de Pierre Mathieu, qui conduira la liste de rassemblement :
"Je suis aujourd’hui porteur d’un message d’espoir  pour les Romillonnes et les Romillons, pour les acteurs associatifs, sociaux-économiques, qui souhaitent que l’échéance municipale de mars prochain soit l’occasion d’un nouveau départ pour leur ville et qui attendent la mise en place d’une nouvelle politique municipale répondant à leurs besoins, à leurs aspirations, à la réalisation de leurs projets. J’ai rencontré au cours de ces derniers mois, avec mes amis et une équipe de personnes qui n’a cessé de s’élargir, des centaines de Romillons lors d’initiatives publiques, de réunions de travail, de rencontres individuelles. Beaucoup m’ont fait part de leur espoir d’un changement mais aussi de leurs craintes que les conditions de celui-ci ne se réalisent pas. Qu’une occasion soit encore ratée !

24/12/2013

HOMMAGE A NELSON MANDELA

A l’initiative de la section de Romilly du PCF et de ses élu-e-s, un hommage a été rendu à Nelson Mandela, tout récemment disparu.

La cérémonie officielle s’est tenue samedi 21 décembre à 10 h 30 à la plaque des déportés et fusillés, avenue du Mal De Lattre. Joë Triché a lu la délibération du 14 novembre 1986 par laquelle, «Romilly, fidèle à ses traditions d’amitié entre les peuples, de solidarité avec tous ceux qui luttent pour la liberté», le Conseil municipal, en l’absence de la droite qui le considérait comme un «terroriste», nommait Nelson Mandela Citoyen d’Honneur de la ville. Le choix du lieu de cet hommage n’etait pas anodin. En 1986, Dulcie September, représentante de l’ANC en France et présente au Conseil municipal, avait déposé une gerbe à ce même endroit.
Diaporama en fin d'article

19/12/2013

VEOLIA DOIT REMBOURSER LES LOCATAIRES

Samedi 14 décembre, Pierre Mathieu et Joë Triché étaient à l’initiative d’une nouvelle réunion publique sur les dossiers Véolia à Romilly.

Après celle qui s’est tenue début novembre en présence de Maître Peru, avocat qui a pris en main les intérêts, au niveau juridique, des usagers de l’eau à Romilly, cette nouvelle réunion avait pour finalité de faire un point d’étape. D’abord sur les recours au tribunal administratif afin d’obtenir l’invalidation des délibérations du maire et de sa majorité, modifiant les termes du contrat d’affermage de l’eau au détriment des intérêts des usagers et de la Ville. Un nouveau recours a, par ailleurs, été engagé, cette fois touchant la gestion de la station d’épuration, où le syndicat intercommunal (SIVU) favorise la piste d’une délégation de service au privé. Ce recours porte sur la procédure pour défaut d’information des élus. En effet, estiment les élus du PCF, "nous avons été abusés [...] les chiffres ont été arrangés pour donner avantage au privé". Joë Triché et Pierre Mathieu ont également abordé les hausses des taxes sur l’eau et l’assainissement à Romilly : 104 euros par an par foyer pour une consommation moyenne de 86 m3, dont 92 euros constituant la part revenant à la Ville, le reste au distributeur, Véolia.

16/12/2013

PIERRE LAURENT REELU PRESIDENT DU PARTI DE LA GAUCHE EUROPEENNE


A l'issue du 4éme Congrès du Parti de la gauche européenne qui s'est tenu du 15 au 15 décembre à Madrid, Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français a été réélu, président du PGE.
Voir  les interventions du congrès : clic

12/12/2013

REFORME DU FERROVIAIRE : LE CALENDRIER DOIT ETRE RESPECTE

Les dysfonctionnements et la dégradation du service public SNCF montrent la nécessité et l'urgence de réformer en profondeur le système ferroviaire et de lui donner les moyens financiers de répondre aux besoins des usagers et des territoires. Pierre Mathieu, vice-président du Conseil régional, vient de rendre publique une déclaration cosignée avec ses collègues d'autres régions et des parlementaires.

APPEL REFORME DU FERROVIAIRE
Le calendrier doit être respecté. Et rien ne doit se substituer aux débats parlementaires !
Le 16 octobre 2013, le Ministre des Transports a dévoilé son projet de loi lors du Conseil des Ministres. La porte parole du Gouvernement a annoncé le même jour que le débat parlementaire se déroulerait après les élections municipales de Mars 2014. Dans le context politique difficile et face aux échéances électorales à venir, nous craignons qu’il soit reporté, voire oublié. Nous ne pouvons accepter une telle perspective qui laisserait les décisions sur l’avenir du système ferroviaire français au diktat de la commission européenne et de son 4ème paquet ferroviaire. Le Premier Ministre et le Ministre des Transports doivent s’engager solennellement à respecter le calendrier qu’ils ont décidé ! 

02/12/2013

PIERRE LAURENT : "A NOUS DE RELEVER LE DRAPEAU DE LA GAUCHE TOUTE ENTIERE"


Intervention de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

100 000 personnes à Paris le 1er décembre ont marché pour la justice fiscale. Un car d'Aubois, auquel s'ajoutent ceux qui ont choisi le train pour s'y rendre, en étaient. Pour l'anecdote, M. Valls n'y a vu que 7 000 personnes (ce qui fait sourire les quotidiens) et BFMTV une manifestation "d'extrême gauche".