27/01/2014

ELECTRIFICATION DE LA LIGNE SNCF PARIS - TROYES : RIEN NE S'OPPOSE PLUS DESORMAIS AU LANCEMENT DES TRAVAUX

Déclaration de Pierre Mathieu, vice-président du Conseil régional, chargé des transports, des infrastructures et de la mobilité durable, après la signature de la Déclaration d'utilité publique par le Préfet.
"Le Préfet de l’Aube vient de signer la Déclaration d’utilité publique (DUP) concernant le projet l’électrification de la ligne 4 entre Paris et Troyes.

Après avoir tant œuvré pour faire avancer ce projet vital pour le territoire aubois et les villes de Troyes, Romilly-sur Seine, Nogent-sur-Seine, je me réjouis avec Jean-Paul Bachy, Président du Conseil régional,  que la dernière étape administrative de la procédure indispensable à la réalisation de ce projet soit franchie. La mobilisation, aux côtés du Conseil régional, de tous les élus et acteurs concernés par ce dossier a payé. Pour l’ensemble des usagers de la ligne 4 c’est une heureuse nouvelle ainsi que pour les entreprises de la région, car rien ne s’oppose plus désormais au démarrage effectifs des travaux sous réserve du feu vert du maître d’ouvrage, RFF et du Ministre des Transports.

14/01/2014

VOEUX DE FETHI CHEIKH, SECRETAIRE DE LA SECTION DU PCF DE ROMILLY

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

La section du PCF  de Romilly-sur-Seine vous souhaite une très bonne et heureuse année 2014. Nous espérons qu’ensemble nous réussirons à faire reculer les politiques d’austérités, à faire en sorte de gagner des droits nouveaux pour les salariés, les habitants.

La population française et singulièrement celle de Romilly-sur-Seine, subit la crise de plein fouet et les hausses du 1er janvier : TVA, énergie, loyers, eau… ne vont rien arranger. Le chômage, la précarité, la pauvreté explosent. En revanche pour les actionnaires de la bourse, du CAC 40 et pour les PDG et patrons des grandes entreprises cotées, tout va pour le mieux (+17,5%). Des records sont à nouveau battus et ils retrouvent des gains du niveau antérieur à la crise des subprimes (2008). La fortune de 550 familles françaises atteint les 330 milliards d’€ (+25% en un an), soit l’équivalent du budget national. Plus que jamais la finance et les marchés financiers sont les ennemis du bien-être du plus grand nombre. Il existe en France une majorité parlementaire de gauche qui pourrait être plus large encore pour changer de cap politique et d’orientations sociales et économiques.