31/03/2014

REMANIEMENT MINISTERIEL, MARCHE DU 12 AVRIL, ELECTIONS EUROPENNES
Déclaration de Pierre Laurent à la presse le 3 avril.


06/03/2014

CONFERENCE DE PRESSE DE PIERRE LAURENT

Elections municipales, pacte de "responsabilité", Pierre Laurent a donné lundi 3 mars une conférence de presse.


MUNICIPALES : LUTTE DE POUVOIR AU SEIN DE L'EQUIPE VUILLEMIN

Guy Allart débarqué sur le bord de la route par E. Vuillemin
L’annonce du refus d’Eric Vuillemin de prendre Guy Allart, président de la Communauté de communes “Les portes de Romilly”, sur sa liste des municipales a fait l’effet d’une bombe dans la ville de Romilly.

En effet, personne ne s’y attendait, tellement les deux hommes sont apparus proches pendant les six années du mandat qui viennent de s’écouler. Mais s’était sans compter sur l’appétit féroce d’Eric Vuillemin qui ne peut admettre qu’à l’issue d’une défaite électorale le 30 mars, il soit “déchu” au rôle de conseiller municipal d’opposition. Pour lui, un telle hypothèse serait inacceptable ; son orgueil personnel s’en trouverait flétri à jamais. Carriériste, homme de pouvoir, il se devait de prendre des mesures.

C’est ce qu’il a fait avec l’éviction de l’un de ses proches, avec un procédé pour le moins plus que discourtois. Il a, en effet, attendu le dépôt officiel de sa liste à la sous-préfecture pour annoncer la “bonne nouvelle” à Guy Allart. Visiblement, le choc a été terrible pour l’intéressé. Alors quel est l’objet de ce différent ? Il s’agit bien d’une question de place et de pouvoir. Le maire sortant de Romilly, qui est bien obligé d’intégrer dans sa réflexion l’éventualité d’une défaite le 30 mars, ne peut admettre que sa carrière politique s’arrête là. Il a donc décidé de tenter une OPA sur la prochaine présidence de la Communauté de communes. Il fallait ainsi, en premier lieu, éliminer Guy Allart.